L'allaitement …

Je ne vous ferais pas d’article sur l’allaitement ou le biberon cela reste un choix propre a chacune… Et vaux mieux un biberon donné avec plaisir qu’un allaitement par obligation.

Mon expérience de maman:

J’ai toujours souhaité allaiter mes enfants, mais étant très complexer par ma poitrine casi inexistante, je ne savais pas comment j’allais gérer tout ça… Tout naturellement, je me suis dit teste et tu verras…

J’avais commencé à perdre du lait vers 19sa, le jour de l’accouchement bébé s’est mis au sein sans difficulté. Réclamait toutes les 4h et buvant environ 5 à 10 min. Comment gérer l’allaitement et le complexe tout simplement à la maternité, je faisais sortir les visiteurs pour pouvoir allaité.

Je l’ai allaité exclusivement jusqu’à 3 mois, puis avec la fatigue des nuits couper tous les 4 h, j’ai cédé à la pression. Tout le monde me répétais si tu lui donnait un biberon avant de le coucher, il fera ses nuits, puis si tu lui mettais de la bledine il fera ses nuits, Bref rien n’a fonctionné. Le laisser pleurer hors de questions les bébés ne font pas de caprices !!!

A 4 mois, la diversification commença, il avait le sein encore matin et 16h principalement. A 7 mois, j’ai arrêté l allaitement, car il s’en désintéressait et avec la reprise du travail, j’avais plus de mal…

Les idées reçues:

  • L’allaitement abîme la poitrine : La grossesse en elle même modifie la poitrine donc même sans allaité vous pourriez trouvé votre poitrine abîmé.
  • Papa ne trouvera pas sa place s’il ne donne pas a manger : NON, il y a pleins d’autres moments pour papa comme le bain ect
  • Je ne pourrais pas sortir :Papa ne trouvera pas sa place s’il ne donne pas a manger :
  • J’ai peur de ne pas avoir de lait : NON , seul 5% des femmes ne peuvent pas allaiter souvent les autres sont juste mal accompagné et mal informer
  • J’ai peur que mon lait ne soit pas assez riche : FAUX , le lait s’adapte aux besoins de l’enfant

Comment conservé son lait:

à température ambiante (19 à 22°), pendant 4 à 6 heures
– au réfrigérateur (0 à 4°), jusqu’à 8 jours,
– dans le freezer d’un réfrigérateur, pendant 2 semaines,
– dans le compartiment 3 étoiles d’un combiné réfrigérateur-congélateur, pendant trois à quatre mois,
– dans un congélateur séparé (-18°), pendant plus de six mois.

Dans quoi conservé sont lait:

Vous avez des petits sachets dans le commerces mais assez coûteux. Sinon moi la technique que je préfère c‘est dans un bac a glaçon mis dans un sac de congélation classique pour dégeler la dose dont on a besoin pour ne pas gâcher. En notant bien la date ou le lait a été tirer.

Avec quoi tirer son lait:

Vous avez le choix entre le tire lait manuel ou le tire lait électrique. Personnellement, je vous conseillerais le tire lait électrique double pompage de pharmacie type medela, il est entièrement pris en charge avec une ordonnance que la maternité vous fournira.

Quand tirer son lait:

À éviter avant 6 semaines pour ne pas compromettre la mise en place de sa lactation.

Quels biberons utilisé:

Sachez que la confusions sein- tetine existe. Pour attraper le sein, le bébé doit ouvrir largement la bouche, afin d’avoir le mamelon au niveau du palais mou. Les mâchoires du bébé exercent une pression sur les sinus lactifères, situés sous l’aréole, pour en faire sortir le lait. Quand le bébé écarte les mâchoires, les sinus se remplissent à nouveau de lait. La langue du bébé vient s’appliquer sous le sein et presse vers le palais en un mouvement rythmique et ondulatoire, aplatissant et allongeant l’aréole et le mamelon. L’arrière de la langue se creuse en gouttière permettant l’écoulement du lait dans la gorge. Le bébé avale et prend une inspiration. Les lèvres du bébé sont totalement retroussées sur le sein. La succion permanente du bébé maintient le sein dans sa bouche et le mouvement de ses mâchoires et de sa langue fait sortir le lait.

Pour attraper le biberon, le bébé n’a pas besoin d’ouvrir grand la bouche. La tétine y pénètre sans efforts, car elle est beaucoup plus dure. Le lait coule tout seul et le bébé n’a pas besoin de faire fonctionner sa langue et ses mâchoires. La tétine est peu élastique et le bébé ne peut pas l’allonger avec sa langue. S’il tète efficacement, le lait coule généralement rapidement et le bébé est souvent amené à placer sa langue devant le trou d’écoulement pour ralentir le flot. Pour pouvoir reprendre son souffle, il pourra lâcher la tétine qui restera cependant dans sa bouche.

La confusion sein-tétine se voit chez un bébé à qui on a donné des biberons pendant les premiers jours ou les premières semaines. Les différences de succion qui existent entre ces deux modes d’alimentation peuvent profondément le perturber. Si certains bébés ne semblent pas éprouver de problèmes et tètent indifféremment sein et biberons, pour d’autres il suffira d’un seul biberon pour qu’ils manifestent une confusion sein-tétine. C’est pour cette raison que, même si un complément doit impérativement être donné à un bébé, il est hautement souhaitable d’éviter de le donner à l’aide d’un biberon, tout au moins pendant les 6 premières semaines de vie. La confusion peut venir au premier biberon comme au bout du 2000 ème. Il est à noter que le même problème peut se voir chez un bébé dont la mère utilise des bouts de sein ; le bébé s’habitue à ces derniers et refuse ensuite de prendre directement le sein. De plus, les bouts de sein ne permettent pas une stimulation nerveuse normale du sein et ils provoquent entre autres troubles, une diminution de la sécrétion lactée.

Personnellement après avoir tester plusieurs marques mon fils avait choisit les biberons mam. Et il a aussi eu une tétine.

Douleurs:

Oui oui , l’allaitement peut être magique, mais les premiers temps, il y aura sûrement des douleurs, des crevasses, etc Donc, il faut s’y préparer et ne pas idéaliser

Les positions d’allaitement:

allaitement-1-panorama-9637297.jpg

Les plus courantes.

588952biologicalnurturing.jpg

Et ma préférée la position « BN  » pour les débuts, je trouve que c’est la plus adapter bébé rampe sur maman ouvre grand la bouche pour prendre toute l’auréole, cela évite les mauvaises positions.

Les crevasses:

Elles sont souvent dues à une mauvaise position du bébé qui ne prend pas bien votre sein dans sa bouche. Résultat, il pince le mamelon ou frottent le mamelon sur l’os du palais et la crevasse se créent. La première des choses à faire si vous remarquez une crevasse est donc de vous assurer que votre tout-petit est bien situé. Ne surtout pas, hésites à demander conseil à la maternité ou a une conseillère spécialisée dans l’allaitement.

Les bienfaits de l’allaitement:

  • Il est très facile à digérer grâce à toutes les enzymes actives non allergènes qu’il contient, et grâce à ses protéines parfaitement absorbées par l’enfant.
  • Il fournit la quantité de minéraux et de vitamines nécessaires au bébé. Il fournit également tous les types de gras dont l’enfant a besoin : acides gras oméga-3 et autres acides gras essentiels, qui contribuent au développement du cerveau du petit et de sa vision.
  • L’allaitement réduit le risque d’hémorragie après l’accouchement; il contribue à une perte de poids plus rapide chez la mère, il diminue les probabilités que celle-ci souffre d’anémie. À long terme, il diminue aussi le risque de souffrir d’ostéoporose, d’un cancer du sein, de l’ovaire ou de l’utérus. Enfin, il agit sur le plan hormonal et abaisse le niveau de stress de la maman
  • C’est un don de la nature que la plupart des femmes possèdent : le lait maternel est économique, écologique et pratique. 
  • Il a un goût qui peut varier légèrement selon l’alimentation de la mère, ce qui habitue le bébé à diverses saveurs.
  • Riche en anticorps maternels, il permet de renforcer le système immunitaire encore immature du nouveau-né. Les enfants nourris au sein sont donc potentiellement moins touchés par des infections bactériennes et autres maladies fréquentes durant la petite enfance comme les otites, les rhino-pharyngites ou les gastro-entérites.
  • Il est disponible sans délai, en tout temps, et il est toujours à la température idéale pour l’enfant. 
  • Il est adapté aux besoins du bébé : celui-ci peut contrôler les quantités qu’il ingurgite en cessant de téter lorsqu’il est satisfait. Il peut également moduler le rythme des tétées et influencer la production de lait selon la nécessité (poussées de croissance).
  • Il contribue à la maturation de son système digestif et de son système immunitaire. 

Quels accessoires prendre pour l’allaitement :

  • coussinets d’allaitement ( je préfère les lavables)
  • crème d’allaitement ( ma préféré la lansinoh)
  • coquilles d’allaitement (booste la lactation)
  • soutien-gorge d’allaitement.

Allaitement-maternel-600x330.jpg

Cela reste pour moi un souvenir magique malgré les douleurs ou la fatigue et sans hésitation, je recommencerai pour bébé qui va naître

Leave a Reply