L’hospitalisation de Soan

Comme vous avez pu le voir sur instagram et facebook ce week end Soan à dû être hospitalisé en pédiatrie.

lit pediatrie 2.jpg

Tout a commencé par de fortes fièvres mercredi que l’on a associées aux poussées dentaires vu qu’il n’avait aucun autre symptôme. Vendredi la fièvre avait disparu dans la journée pour revenir à 39 vendredi soir avant de se coucher. A minuit, Soan est monté à 40.2 ° avec des convulsions j’ai tant bien que mal gardé mon calme, difficile de voir son petit bout souffrir. Il a réussi à dormir que sur moi en couche, bien sur je n’ai pas beaucoup dormi . A 5h30 , le doliprane ne faisait plus effet un nouveau pic à 41.3 °.  Le papa n’étant pas la, la famille habitant loin , j’ai attendu dans la matinée que ma petite soeur arrive pour garder Liam.

bébé fievreux.jpg

Puis direction les urgences, j’avais ramené des affaires au cas ou il devrait être hospitalisé , pour ne pas le laisser seul.

bebe urgence pediatrique.jpg

Petite liste au cas ou vous en aviez besoin:

  • Couches (pour les urgences après la pédiatrie vous en fournit)
  • Lait (la pédiatrie en fournit mais pas le même que vous)
  • Votre biberon ( ils n’ont que des biberons jetables à tétine ronde)
  • Un lange qui sente l’odeur de la maison et pas l’odeur des draps de l’hôpital
  • Des jeux d’éveils
  • Une gigoteuse
  • Tétine et doudou
  • Des changes pour vous et bébé
  • Vos affaires de toilette
  • Des serviettes
  • Un foulard avec votre odeur pour le rassuré dans le lit
  • Le chargeur de téléphone ( très important pour passer le temps et prendre des nouvelles du grand)
  • Le porte bébé (il m’a sauvé la vie quand bébé n’est pas rassuré)

Arrivé la bas une équipe s’est tout de suite occupé de nous, malheureusement rien d’apparent comme symptômes donc il fallait l’hospitaliser pour faire des examens supplémentaires.

urgence-pediatrique

On a donc été emmené en pédiatrie, une chambre pour lui et moi nous attendait. Nous avons alors fait une radio des poumons, un test urinaire, et des prises de sang. Le plus dur a été les prises de sang, avec ses petits bras potelés c’était très compliqué il a fallu s’y prendre à plusieurs reprises, Soan hurlait, et moi malgré l’habitude dans mon travail d’auxiliaire de puériculture , c’était beaucoup plus dur de voir son enfant souffrir.

chambre pédiatrie.jpg

Nous avons donc attendu en chambre les résultats, mais il n’y avait rien sur les examens donc les médecins supposaient que c’était viral.

Soan a gardé sa bonne humeur, il discutait et jouait dans son petit lit . Pour mettre un peu de gaieté dans son lit j’avais descendu le miroir de voiture munchkin.

pédiatrie miroir munchkin.jpg

Nous avons pris un petit bain, j’ai voulu faire comme à sa naissance un bain allongé mais maintenant c’est fini il a bien grandi 😉

bain-pediatrie-bebebain-pediatrie

Pour s’endormir maman était contente d’avoir emmené le porte bébé ling ling d’amour, il prends pas de place dans le sac à langer mais nous a sauvé pour le rassurer.

p4 ling ling d'amour.jpg

La nuit s’est bien passée, la fièvre avait disparue , à son réveil Soan a commencé à avoir plein de petits boutons. Nous avons pu mettre un diagnostic c’était la Roséole. Rien de grave une fois la fièvre passée, donc nous sommes rentrées à la maison retrouver le grand frère impatient.

lit-pediatrieroseole

Depuis le retour, les siestes et les nuits sont très compliquées. Soan ne s’endort qu’au porte bébé ou dans les bras, et se réveille souvent en sanglots. Malheureusement les examens ont eu lieu dans son lit à l’hôpital,  il associe son lit à la douleur maintenant et hurle dès que l’on s’en approche.

M tai ling ling d'amour.jpg

Espérons que cela rentre vite dans l’ordre. Je voulais vous remercier pour tous vos messages et commentaires pour prendre des nouvelles de Soan vous avez été adorables. 

3 Comments

  1. papafamilyblog

    8 novembre 2016 at 11 h 33 min

    En lisant ton article cela me fout les larmes car moi même quand un de mes enfants est hospitalisé c’est la fin du monde . Content que tout cela rentre dans l’ordre 🙂

  2. Laetitia

    8 novembre 2016 at 20 h 28 min

    Pauvre petit loup… Pas facile de voir son petit malade. On se sent impuissants. J’espère que tout rentrera vite dans l’ordre et qu’il sera plus serein dans son lit.

  3. mamanvanille

    9 novembre 2016 at 10 h 19 min

    Courage ! Le diagnostic est posé maintenant ça va aller! Plein d’ondes guérisseuses pour lui 🙂

Leave a Reply